Le souci, la menthe poivrée, la mélisse, le pavot de Californie, la valériane officinale, le mélilot… mais surtout la célèbre camomille d’Anjou. Telles sont quelques-unes des nombreuses espèces de plantes de la région du Chemillois, et plus particulièrement de Chemillé-en-Anjou (Maine-et-Loire), une commune devenue au fil du temps la capitale des plantes médicinales en Europe. Car si la Provence est reconnue pour ses plantes à parfum ou la Drôme pour ses plantes aromatiques comme la lavande, les Pays de la Loire sont la première région productrice de plantes médicinales avec près de 50% de la production française. Un bassin implanté historiquement autour de la commune de Chemillé qui concentre 60% de la production de la région Pays de la Loire à elle toute seule avec environ 80 espèces cultivées par une centaine de producteurs. Un documentaire écrit et réalisé par Christophe Bourges – Une coproduction France Télévisions et TGA Productions