52 min •
Déchus de leur nationalité, les Rohingyas, minorité musulmane de l’Est du pays, sont les premières victimes d’une poussée xénophobe de grande ampleur. Leur exode a fait des centaines, voire des milliers de morts. En trois ans, cent mille Rohingyas auraient déjà fui la Birmanie et les camps dans lesquels ils sont parqués et maltraités. À bord d’embarcations de fortune, ils subissent le joug de trafiquants d’êtres humains.