35 min •
Croissance pour les uns, patience pour les autres. Nous le voyons en République Démocratique du Congo, où ce documentaire a été tourné en avril 2013. Le film déconstruit les rapports entre les populations locales et l’industrie minière. Pendant que le cuivre et le cobalt sont extraits des mines pour nourrir l’économie mondialisée, les Congolais toussent. Mais le vent chargé de pollution est aussi celui des aspirations à un développement soutenable et au bien-être pour le peuple congolais. Documentaire réalisé par Raf Custers, caméra : Idriss Gabel, montage : Guido Welkenhuysen, production : Gresea et Les Films de la Passerelle, appui scientifique : Celestin Banza (UniLu Lubumbashi, RDC), Benoît Nemery (KU.Leuven, Belgique). Avec l’aide de la Cooperation au Développement de la Belgique et la Ville de Bruxelles