53 min •
Menacée de mort en Egypte par les fous de dieu, chassée par les révolutionnaires de la place Tahrir du Caire, contestée par certaines féministes égyptiennes, lâchée par ses propres amis, Aliaa Magda Elmahdy, 20 ans, n’avait pas le choix. Elle devait fuir l’Égypte pour survivre. Et elle s’est réfugiée en Suède où les auteurs du documentaire l’ont retrouvée. Son crime ? Avoir posée nue sur son blog pour dénoncer l’hypocrisie ambiante autour du corps de la femme dans le monde arabe. Une photo banale à vrai dire. Cette photo, raconte-t-elle, elle l’a prise seule, avec son propre appareil. Sans influence. Pour elle, c’est un un acte militant. Celui d’une femme qui assume sa sexualité dans un monde machiste où la naissance d’un garçon est un jour de fête et celle d’une fille, une nakba, un jour de catastrophe.Un documentaire de Sid Ahmed Hammouche et Patrick Vallélian, réalisé par Pierre Toury (52)’. Une co-production LCP-Assemblée nationale – PREMIÈRES LIGNES Luc Hermann Paul Moreira – ARTE France.