53 min
Une fois leur indépendance acquise, certains pays africains se retrouvent dominés par des dictateurs qui imposent un régime de terreur et de répression. Libérés du joug des colonisateurs, de nombreux pays sont placés sous celui des partis uniques, qui conduisent à des coups d’Etat militaires et à la mise en place de régimes durs et violents, dirigés par des chefs tyranniques, comme MOBUTU ou BOKASSA. Pour asseoir leur autorité, ces leaders mettent hors d’état de nuire les opposants. Purges, tortures et disparitions sont alors monnaie courante. Au coeur des années 1970, l’Afrique occupe ainsi une place de choix dans le livre des records de la corruption, du népotisme, de la violation des Droits de l’Homme et des émigrations politiques. Ces années marquent aussi la fin presque complète de la colonisation. Avec la chute de l’empire portugais en Guinée-Bissau, puis en Angola et au Mozambique, et l’accession à l’indépendance du Zimbabwe, le continent s’émancipe des puissances étrangères. Commentaire sur images d’archives, extraits de films, photographies, dessins et gravures, entrecoupé par des interviews.