52 min
Lundi 2 mai 2005, gendarmerie d’Aigues-Mortes dans le Gard… Il est environ 15 heures, quand un gendarme de la brigade reçoit un appel pour le moins étrange. À l’autre bout du fil, un informateur anonyme prétend que dans quelques heures une jeune femme va mourir… Le corbeau précise qu’un couple est attablé à la terrasse du bar « L’Escale », à Aigues-Mortes, et qu’il faut faire vite car l’homme qui accompagne la jolie jeune femme est armé et dangereux. Les enquêteurs se précipitent sur les lieux. Seulement ils ne trouvent personne correspondant au signalement du corbeau. L’affaire rebondit 3 jours plus tard. Un homme appelle la gendarmerie pour signaler la disparition de sa compagne, Élodie Morel. 1m55, 48 kilos, une jeune et jolie femme, mère d’un petit garçon de 4 ans et qui rêve de devenir mannequin. D’ailleurs, selon son ami, Élodie lui avait signalé qu’elle avait un rendez-vous dans un café, quelques jours plus tôt, avec un directeur d’agence de casting qu’elle avait contacté grâce à une annonce sur Internet. Élodie Morel est-elle la jeune femme qui devait mourir comme l’avait prédit l’informateur aux gendarmes ? A-t-elle été victime d’un piège par Internet ? Qui est cet homme avec qui elle avait rendez-vous ? S’agit-il d’un prédateur sexuel ? A-t-il fait d’autres victimes ? Agit-il seul ? C’est une enquête haletante et pleine de rebondissements qui commence ! Un documentaire de Nicolas Deliez, Productions Tony Comiti.