51 min
Convaincu que la Russie serait une proie facile, Hitler lance ses troupes à l’assaut de Stalingrad. C’est sans compter avec la détermination de Staline à défendre coûte que coûte la ville. Au terme des six mois que dura cette bataille, la 6e armée allemande, la plus importante, est réduite à néant. Comble du déshonneur, ce corps d’armée est contraint d’accepter une reddition contre le gré du Führer, prêt à sacrifier les soldats survivants. Humiliation cinglante pour la Wehrmacht, la bataille de Stalingrad lançait aux Européens écrasés par l’Allemagne un message d’espoir.